LA POLICE FRANÇAISE ET LES RÉFUGIÉS D'ALSACE MOSELLE  A VIERZON 
                                                        1940  1944 

                        Le rôle de la police  face aux réfugiés des régions annexées de la répression a la collaboration
 

SITE EN CONSTRUCTION

  1940  A partir du 22 juin dans certaines administrations Française des changements vont apparaître suivant les nouvelles directives gouvernementales,la police et la gendarmerie seront concernées .

A partir de septembre 1939 des enquêtes seront menées  par les services de polices  et de gendarmeries concernant les réfugiées  .  Principalement  ceux liés au parti communiste . Le commissaire TISSIER sera chargé de ce travail avec des moyens en personnels  venant d'Orleans , Durant cette période des fichiers seront établis sur l'ensemble des réfugiés y compris les Alsaciens et Mosesllans   , une des particularité fut les listes de soldats polonais  ces listes seront transmises aux autorités militaires Française.(en 1940 les allemands en disposeront).Certains réfugiés d'Alsace ou de Moselles furent convoqués afin de vérification sur leur  famille   certaines avaient des liens avec des Allemands (mariage d'un enfant, être oncle ou tante d'un enfant de naissance Allemands) Devant  l'accroissement des activités des renforts de police furent demandés un recrutement de policiers auxiliaires se mettra en place . Les effectifs sont en 1939 1940 de 10 policiers et 5 auxiliaires .
Le 10 novembre 1940 le commissaire Tissier sera remplacé par le commissaire FAUCONNET qui lui même sera remplacé quelques temps après par le commissaire Guillaume venant des RG d'Orleans .
 A partir de l'armistice un tri sera effectué dans les services de la police et de la gendarmerie une nouvelle vague de recrutement sera effectives au critère de  bonne moralité  celui de bon Français  sera présent  . Une deuxième vague de recrutement aura lieu en 1941 a partir de juillet et surtout  septembre à la mention  de bon  français celle d'anti communiste sera un plus dans l'acceptation des candidatures  . c'est dans ce contexte que les réfugiés d'Alsace et Moselle  restaient dans la France de l'intérieur  zone occupée ou libre vont devoir vivre et pour certains survivre .
Certains Alsaciens et Mosellans feront le choix d'intégrer ces services   les postes d'interprètes étant recherchés . la mise en place de nouvelle carte d'identité  entraînera des difficultés pour les réfugiés en général en particulier pour certaines familles Alsaciennes et Mosellannes   ,les demandes de cartes d'alimentation sera  pour certaines familles impossible a obtenir quand a la carte prioritaire pour les familles nombreuses là aussi il faut avoir de bons atouts  .




LE ROLE DES SERVICES DE LA JUSTICE  FACE AUX DÉTENUS ALSACIENS MOSELLANS 

 

Une directive daté du 9 décembre définie les modalités 


police detenus

police detenus2

 


 

           Note du  Préfet  1939

 

      Liste de citoyens polonais résidant à Vierzon  en 1939 1940 


 
 

  cette liste est un exemple  une seconde liste est présente  aussi  il faut noter que certaines de ces personnes seront sujet à des enquêtes  de la part des autorités Allemandes et française . 






      texte loi carte


   

                   Instruction générale

         

         Modèle de la nouvelle carte

loi carte d indentit?940                            modele carte

Carte pour réfugiés (datée 44 mais en service avant )

         

 carte de priorité elle comporte les noms et prenoms des enfants

<img alt="carte de r?gi?border=" 0"="" data-cke-saved-src="http://www.tampow3945.com/images/n/num/numerisation0006.jpg" src="http://www.tampow3945.com/images/n/num/numerisation0006.jpg">   famille nombreuse
 Le role de la police 



 

 

 

 

prestation serment police   carte police

 



                          Le 20 janvier 1942 3000 policiers furent fidélité à Pétain
                                                     au palais de Chaillot





Définir son rôle a l'époque  pour cela il faut se baser sur les règlements mis en service a partir de 1940 en accord avec l'occupant il suffit pour cela de reprendre certaines directives gouvernementale .
La loi du 17 juillet 1940 permet la révocation de policiers sans autre formalité, tout fonctionnaire qui ,pour quelque raison que ce soit ne donnerait pas satisfaction. Le projet essentiel de Vichy dans le domaine de la police c'est la construction d'une police moderne ,adaptée à ses nouvelles missions. Le but c'est l'étatisation des polices municipales ,mission confiée au ministre Peyrouton.En décembre 1940 le 13 le projet est prêt il ne prendra forme qu'au début du deuxième trimestre 1941. Le 23 avril 1941 le régime de la police d'état qui existait déjà à lyon est appliqué dans les  20 régions de France.
La création des GMR  a partir du 1 juin 1941 (futur CRS à la libération) trois services sont  mis en place : judiciaire,renseignements généraux,  sûreté public (commissariat). Devant cette restructuration  à Vierzon comme dans plusieurs villes de la zone libre ou occupée des recrutements vont  permettre d'intégrer des personnes   provenant de divers milieux . Pour palier l'incapacité de la police officielle à remplir les missions spéciales qu'on lui confie Vichy va procéder a la mise en place d'un triptyque de polices auxiliaires,spécialisées contre<< l'anti France  >> a partir de  juin 1941 le SPAC  service de police anti communiste (très efficace sur Vierzon dépendant d'Orleans) le service PQJ  police aux questions juives (qui sera présente a plusieurs reprise à vierzon en raison de la ligne de démarcation ) une dernière section la SSS service de police des sociétés secrètes .
 C'est dans ce cadre que le commissaire Guillaume sera nommé à Vierzon  .Suite a son recrutement certains policiers  auront une attitude des plus douteuses surtout en 1943 en raison du STO  ,pour les réfugiés d'Alsace et Moselle qui ne travaillent par pour les autorités   certains contrôles seront douteux voire provoquant  .Le cas d'un policer  M X................ venant très souvent chez une famille de réfugiés dont le père  travaille comme interprète  afin d'obtenir des renseignements sur les demandes de laissez passer pour ensuite exercer un contrôle des personnes concernées et se faire valoir auprès de ses supérieurs ou peut être plus .
Pour le gendarmerie il faut noter une attitude plus militaire et  sûrement moins politique   surtout sur la ligne de démarcation certains gendarmes auront la même démarche auprès des interprètes et des familles de réfugiés

 Une liste du recensement des bicyclettes à Vierzon le 10 octobre  1942 permet de constater la présence de 22 policiers au commissariat

             velos police










                                CE RAPPORT FAIT CAS DE LA DEMANDE D'UN INTERPRÈTE 


                                         











 
gendarme 1944 1
 

  Photos des gendarmes à  vierzon le 11 novembre 1944     photos d'époque  parmi eux surement des gendarmes durant la période 1939 1944 


    JE RECHERCHE A IDENTIFIER LES PERSONNES PRENEZ CONTACT AVEC MOI Merci
A SUIVRE


RETOUR A L'ACCUEIL
www.tampow3945.com/index.php

 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement