RENÉ OHL  1910 1946
                                                         L'autre choix

SITE EN CONSTRUCTION

                 LE MAUVAIS COTÉ DE LA MÉDAILLE



  Un matin du mois Août 1946 a 7h 45 réné Ohl a été exécuté  dans la carrière du Malabre  suite a un jugement rendu par la cour de justice de Limoges . Ce fait reporté par la presse de l'époque n'est que justice suite a son procès dans le contexte de l'époque  et il faut être réaliste et objectif  bien que les témoins a décharges furent absents du prétoire, pour qu'elle raison ?  en cette année 1946 plusieurs collaborateurs ou supposés  furent juger et certains exécutés
 Plus de 376 pièces  sont dans le dossier , c'est a travers cela et grâce à son fils  et à la  femme de celui ci  que l'on va pouvoir comprendre le pourquoi de son choix .
En 2007 son fils recherchant des informations sur son père en vu d'obtenir des documents administratif , suite a une demande  un cerficat de décès lui est adressé  le 22 mai 2010  ou la mention fusiller  est en marge du dit  document ,intrigué par cette annotation il va faire  des recherches , de découverte en découverte au début de 2011    une partie de la vie de son père va enfin apparaître  partie sombre et cachée , et oubliée . 
Lui même  a fait partie d'une autre histoire qui a remuée les médias de  1950 a 1953  l'affaire Finaly  suite à certains événements a l 'issue de la guerre il sera confié à Madame BRUN et sera un des enfants adoptés par celle ci  alors que sa mère légitime en réclame le  droit  . il sera caché par des intervenant de l'église catholique et ne pourra retrouvé sa mère que bien des années après.
 

    

        René Ohl  (photo des services de police)

         

               Article dans la presse locale

rené hol   artice presse rené hol

hol 12

Document fixant les modalités de l'exécution 

Pour cet Alsacien il ne reste que l'écriture pour expliquer son choix et son parcours  . Il ne sera pas le seul  . 

René OHL est  originaire de ERSTEIN  dans le Bas Rhin né en 1910 sous  nationalité Allemande  il sera Français en 1918.  .Ces parents sont français de coeur il suffit pour cela de lire les courrier adressé par son père la veille de son exécution  , aussi durant sa jeunesse il sera   protégé par sa mère alors que son père est plutôt  pour une certaine discipline . il passera le CEP à 13 ans a sainte  Marie aux mines
puis il aura une formation dans l'électricité et la mécanique comme monteur en électricité  à Selestat  .En 1930 il épouse Melle HILDENBRAND,quatre  enfants naîtront , en 1939 ils ont entre 4 et 17 ans  . René OHL aura un enfant  hors mariage , il travaille chez ALSTON   . En 1939 il sera mobilisé dans l 'infanterie de forteresse au 142 RIF il sera démobilisé comme père de plus de 4 enfants   . Suite a une demande il sera affecté à l'usine Alstom de Belfort Lors de l'offensive Allemande il est replié sur Tarbes mais il fait un arrêts  obligatoire à Grenoble . Là  il trouve un travail  dans le cadre de  travaux sur l'entretien des chaussées , il loge dans l'ancien couvent notre dame de  la SALETTE. La certains événement vont l'amener a passer devant un tribunal  pour un vol de couvertures . suite a ces événements il descendra sur Toulon  avec une personne qui comme lui cherche une solution pour retourner en Alsace  un nommé SIMON  cette personne sera une de celle qui fera en sorte de l'accabler au maximum  bien que ce Simon  aura aussi un comportement douteux et ne sera pas inquiétée en 1945  .  A toulon il passera devant la commission de rapatriement  (avait il des contacts avec des éléments des services de renseignements  cette question ne fut pas élucider loin de là, les services Allemands lui demande dans le cadre de sont retour en Alsace d'opter pour la nationalité Allemande ce qu'il fit  espérant un retour rapide  ) la police Française va s'intéresser a lui il sera arrêté ainsi qu un autre  Alsacien  pour espionnage au profit d'une nation en guerre  par le Commissaire Philippi  en 1941 ce commissaire fera partie de la vie tumultueuse de René Ohl  . ils seront tous les deux condamnés  à 20 ans de travaux forcés , les autorités Allemandes (comme  sujet du Reich) les feront libèrer  après 3 mois de prison . il est envoyé a Paris devant la commission de rapatriement 60 rue Voltaire .

Comme Allemand il est présenté a une autorité du SD  le Standartenfurher(Colonel)  Zimerman qui lui fait savoir que dans le cadre de la  loi en Alsace il peut être incorporé dans l'armée ,en raison de son état de santé il est déclaré inapte au service Armée et se trouve  affecté comme interprète au SD  de Chateauroux en fin 1942 il y restera jusqu'a fin sptembre 1943   puis rejoindra Limoges  .
il sera nommé au grade de Unterscharfuhrer  (sergent)  Son action comme interprète sera des plus dramatique pour certains  , durant la période à Chateauroux il fera des visites sur vierzon  comme contrôleur du bon travail des interprètes Alsaciens .de plus la famille Mangold est de la  même ville que lui ERSTEIN . Sur cette période il y a  de nombreux événements liés a son activité depuis le travail de traducteur a celui des interrogatoires de résistants ou autres . En général suite à des dénonciations René Hol participera aux arrestations  , M Delaipy, le capitaine d'Artigues, en gare de Chateauroux  l'arrestation de réfractaires ,et bien d'autres, ces  personnes   vont subir  ses  interrogatoires et dans certains les tortures  .  fin septembre 1943 il rejoint Limoges là il y une forte communauté d"Alsaciens et de Mosellans dans la région dont certains font partis de la résistance ,aussi il sera là un éléments de la répression .René Ohl retrouvera le commissaire Philippi et le fera arrêté . 
Un des cas  et celui de Victor Nessmann ce résistant Alsacien qui sera interrogé  et torturé  par les trois hommes l'Alsacien René Ohl  les Lorrains Pierre Schmitt , et joseph  Meyer  au service du SD de Liimoges  .Victor Nessmann  sera  porté décédé le 5 janvier 1944 son corps ne fut jamais retrouvé.

Les services Allemands en 1942 feront une demande de renseignements concernant HOL

 

 


En 1944 René Ohl rejoindra l'Allemagne , arrêté  par l'intermédiaire d'une personne l'ayant reconnue il sera transféré à Limoges pour être jugé   condamné a mort il sera exécuté le  18 août 1946 à 7 heures 45 du matin. 

  De son mariage il restera des enfants meurtris et ignorant du passé de leur père jusqu' a ce jour de 2007  


Pourquoi ce choix ?

 René Ohl a emporté le pourquoi . Un des ces fils en 1946 lui envera cette carte le jour de sa confirmation 


 

                  

         

 

 
 

        Chacun peut trouver sa réponse













Retour à l'accueil


www.tampow3945.com/index.php



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement