3 SEPTEMBRE 1939

 



Le 3 septembre 1939, suite à l'agression de la Pologne, la Grande-Bretagne puis la France déclarent la guerre à l'Allemagne. Les hommes répondent sans joie mais avec détermination à l'ordre de mobilisation. Certains pacifistes manifestent néanmoins leurs réticences, tel le polémiste Marcel Déat, qui publie dans L'Oeuvre, en août 1939, un article intitulé : « Faut-il mourir pour Dantzig ? ».
Dans les mois précédents, sous la pression de l'opinion, Neville Chanberlain, Premier ministre de Sa Majesté Georges VI, et son secrétaire au Foreign Office Lord Halifax avaient dû mettre en sourdine leurs tentatives de conciliation avec Hitler et la politique d'appeasement illustrée par les accords de Munich.
La Wehrmacht ayant violé les frontières de la Pologne, Londres envoie un ultimatum à Berlin en suggérant une ultime conférence internationale ! Hitler dédaignant de répondre, la guerre est de facto déclarée à l'expiration de l'ultimatum, le 3 septembre à 11 heures.
Le Président du Conseil français Édouard Daladier et son ministre des affaires étrangères Georges Bonnet demandent au président de la République Albert Lebrun de déclarer à son tour la guerre au nom des engagements internationaux de la France (et sans consulter le Parlement). C'est chose faite à 17h.
Les troupes franco-anglaises, sous le commandement du général Maurice Gamelin (68 ans), ancien vainqueur de la Marne aux côtés de Joffre, ne profitent pas de ce que le front occidental est dégarni, la Wehrmacht étant presque toute entière occupée à envahir la Pologne. Les soldats se tiennent l'arme au pied derrière la ligne Maginot et traînent leur ennui, au grand désespoir des Polonais. C'est la « drôle de guerre », d'après une expression de Roland Dorgelès. Elle prendra fin dans des conditions tragiques le 10 mai 1940 avec l'invasion allemande.




le 3 Septembre 1939  la France déclarée la guerre dés le 1 septembre  le télégramme officiel arrivé à la mairie de Vierzon



                  

                            UNE VIDÉO A VOIR SUR L'ÉVACUATION DE STRABOURG  1939

                                                   http://youtu.be/gRZBnVrYFl0






 
                                           la drole guerre 1
 
                                          La drôle de guerre s'installe

Il ne faut oublier l'invasion par les russes  de la Pologne le 17 septembre 1939   

 Une question  pourquoi la France n'a pas déclarée la guerre a la Russie ? La réponse est elle politique ou militaire ?

L’invasion soviétique de la Pologne a été une opération militaire des premières phases de la Seconde Guerre mondiale. L'armée soviétique attaque à la Pologne le 17 septembre 1939 sans déclaration de guerre préalable, soient seize jours après le début de la Campagne de Pologne des troupes Francaise sont presentes en Pologne de très faible effectif certains seront fait prisoniers par les russes en enfermés au camp de TAMBOV il seront libérés en juillet 1944 ils feront partis du convoi des 1500 , l'Allemagne et l'Union soviétique ayant associé leurs objectifs et stratégies par le pacte germano-soviétique. Le gouvernement Francais était aucourant des accords pour la Pologne entre les deux gouvernements .
L'invasion s'est terminée par la victoire de l'Armée rouge, les forces de la Pologne étant dispersées sur deux fronts.Il ne faut oublier la présence de volontaires polonais communistes dans l'armée rouge
Il semble que 466 516 hommes aient pris part à cette opération. Durant cette campagne, elle rencontre peu de résistance. Les pertes seraient de 1 475 tués et 2 383 blessés (a vérifier) . Les Soviétiques annonceront avoir désarmé 452 536 hommes, mais il semble cependant que beaucoup aient été des miliciens ou des volontaires . Des sources polonaises modernes comme la Wielka Encyklopedia PWN parlent d'environ 240 000 prisonniers ce chiffre semble réaliste mais il ne tiens pas compte des prisonniers<CIVIL>. Les troupes soviétiques, respectant le traité avec les Allemands, s'arrêtent sur la ligne Curzon et une parade militaire commune a lieu à Brest-Litovsk, le 23 septembre
.


La Russie soviétique commença, dès octobre 1939, la déportation en masse de soldats et de civils polonais vers 150 camps d'internement de Sibérie, de l'Arctique et du Kazakhstan. 1.500.000 hommes et femmes furent ainsi déportés en cinq vagues sur un an ... D'autre part, 25.700 détenus, cadres civils et militaires (dont 15.000 officiers et sous-officiers), policiers, fonctionnaires, magistrats, prêtres, et intellectuels, mains liées dans le dos, furent tués d'une balle dans la nuque sur l'ordre de J.Staline. Cet ordre fut contresigné par tous les membres du politburo le 5 mars 1940. Ces massacres furent enfin reconnus (dont le tristement célèbre de Katyn) par B. Elstine devant L. Walesa le 14 octobre 1992
 




  Retour à l'accueil
www.tampow3945.com/index.php










 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement