DES MALGRÉ EUX AUX MALGRÉ-NOUS

                                                     Le drame des réfugiés Alsaciens Mosellans 1939 1945

Il vaut mieux une vérité qui dérange qu'un mensonge qui arrange

Il y a une chose plus terrible que la calomnie, c'est la vérité  (Talleryand)

                                                                                                                               charles.bohnert@sfr.fr

  A lire et a découvrir mon dernier livre  


     Au éditions SPINELLE  414 pages 
   Présentation du manuscrit   : REPENTANCE
 
Le personnage de mon livre le dénommé Delaiter, ou Hullier, qui deviendra Charasse (originaire de la Lozère) en 45.Il servira les occupants mais aussi l’État français il fut un exemple de ces hommes et femmes qui participeront aux arrestations, déportation de nombreux juifs, il consignera tous ces éléments dans ces mémoires qui seront le témoignage (romancé d’une vérité)
Le pourquoi est à chercher dans mon personnage, peut-être va-t-il trouvé la réponse je l’espère, vers la fin de sa vie il montrera une forme d’acceptation de son passé. Cet homme est le reflet d’un de ces collaborateurs dans toute l’horreur du système. Mais comme beaucoup il trouvera la solution et se fera une nouvelle vie à travers laquelle il passera aux yeux de certains pour un héros. Même après la guerre il continuera à servir et à profiter de ses emprunts fait a des familles juives, il bâtira une fortune qui au regard de sa famille deviendra l’héritage de la honte, encore faut-il que le courage du refus soit présent. Ce roman et malheureusement une vérité oubliée construit sur des faits réels comme si la honte de ces personnages entachés trop la mémoire collective. Je l’ai écrit en pensant à ces hommes et ces femmes qui cherchant à rejoindre la liberté sont tombés dans les griffes de ces profiteurs.
Je ne voulais plonger dans le travail méthodiste de l’historien j’ai préféré le roman en jouant avec la réalité de l’histoire à travers mon personnage Ce récit est chronologique ce qui ajoute une forme de retour sur le passé à travers des anecdotes et des faits marquant vécus par mes personnages mais aussi par la population. Le roman se situe principalement à Vierzon et dans le Loiret, il est construit sur des faits réels, le personnage de Hullier, qui portera les noms  de Delaiter ou Charrasse sont fictif mais il me permet de mettre en valeur une partie de cette page d’histoire. Je me suis inspiré de trois personnages décédés depuis. Dans ce roman les lieux et certains évènements liés à la jeunesse du fils sont autobiographiques. Le récit des évènements durant la guerre sont vrais mais les noms des personnages sont changés ou pour certains cachés ainsi que certaines dates ont été modifiées. Il est sûr que des lecteurs retrouveront dans ce récit des faits et des personnages connus. L’avant-guerre est un mélange de réalité et fiction qui nous font découvrir sa jeunesse et les influences de son futur choix. Le 18 juin 1940 début du chapitre II représente ses premiers pas dans la collaboration.
 L’après-guerre est la complémentarité d’une logique malheureusement réaliste. Ces pages sont le fruit d’une recherche et d’une rencontre dont j’ai utilisé une part de vérité. Pour terminer je laisse au lecteur le choix de la finalité.
Ce Roman met en évidence le sens du mot mensonge et vérité peut-on partager l’un et l’autre et vivre avec .Le risque de croire au mensonge nous mènes à nous construire une vérité a-t-on le droit de l’accepter. Voilà un peu  de cette réflexion que cet ouvrage peut apporter  à chacun de nous
Le mensonge peut-il  construire et devenir une vérité?
 


     
 



Créer un site
Créer un site