Au dexieme bureau FFI

A lire sur le sujet   LIASONS DANGEUREUSES DE JEAN MARC BERLIÈRE ET FRANÇOIS LE GOARANT DE TROMELIN 
Chez PERRIN
 

Cette page évoque une Personne M Aron-Brunetière  un homme integre  et patriote au sens le plus noble, celui ci  sera responsable du 2°bureau FFI à Paris a la libération ,Un service monté de toutes pièces sans être rattachée a une autorité représentative des forces légales . Chargé d'identifier les collaborateurs et les vrais résistants .Dans cette période trouble certains se glissent parmi les vrais resistants  se donnant des titres, des grades, s'inventant des combats.Les faux certificats, les brassards  fleurissent sur les bras de certains qui cherchent a se refaire une moralité   . C'est dans ce contexte difficile  que ce service doit travailler il doit aussi composer avec certains qui ont rejoint la résistance après avoir pris une autre voies durant quatre ans .



 Dans ce service les actions menées  dans le cadre de son travail porteront certaines personnes a remettre en question le statut de ce service . En raison de vol de recel, d'objets précieux <saisis> lors d'arrestations illégales ainsi que les perquisitions . Malgré les plaintes et les enquêtes aucunes poursuites n'aboutira .En décembre 1944 le 2° bureau FFI a été intégré au 5 bureau de l'EM général des armées . Malgré cette affectation certaines membres de cette section continuerons les pratiques douteuses (vol, chantages et autres )
Il faut noter que la perte de repaires pour certaines personnes intégrées dans le service les feront agir au delà des règles .Les tentations pour d'anciens compromis par la collaboration qui a la libération se retrouveront de l'autre coté et chargés de faire le nettoyage d'une certaine forme de relation avec l'occupant vont dans certains cas leurs donner les moyens de recommencer mais avec une certaine conscience patriotiques  si l'on peut dire .


Aron-Brunetière sera le responsable de ce service.



 

Né à Nancy en 1915 fils d'un professeur de médecine de Strasbourg lui même docteur en médecine de la faculté de Strasbourg replié sur Clermont-Ferrand .En 1941 il rentre dans la résistance sous différent pseudos <Daniel, Bruno)il rejoint le mouvement Libé-Sud à Lyon en Avril 1943 il est nommé commandant et devient chef du 2 bureau de l'AS Arrêté à Lyon par le 2 service de la milice le 14 mars 1944 ,il subit un interrogatoire difficile il sera transféré a l hôpital ou des camarades le feront évader .Aussitôt et malgré les doutes de certains il reprend son poste . il gagne Paris il retrouve la direction du 2 bureau FFI il a sous ses ordres plus de 3000 agents sur le territoire suite a l'intégration dans le 5 bureau il restera en poste jusqu'à sa suppression le 31 juillet 1945


Retour à l'accueil

www.tampow3945.com/index.php


 



  



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement