DE  RÉFUGIÉ Á LA SCHUTZPOLIZEI Á STRASBOURG

 

SITE EN CONSTRUCTION


 
 
Cette page  présente des personnes qui en 1939  sont incorporées dans l'armée Française   libérées en 1940 par les autorités militaires Allemande se sont retrouvées   incorporées de force a partir de 1941 dans les services administratif ainsi que dans  la police  ( municipale )des régions annexées




 mon grand pere 1940

1940 la drôle de guerre M bohnert charles sur le front


  La Schutzpolizei 


 
Police de protection est la police chargée du maintien de l’ordre en secteur urbain. Elle est comprend deux branches :
la Schutzpolizei des Reiches ou Police nationale qui s’occupe des villes principales et assure le service dans les commissariats (revierdienst) ; elle dispose également d’unités cantonnées dans des casernes pour les interventions de maintien de l’ordre en cas d’émeutes ou de manifestationKasernierte Polizei) ;

La Schutzpolizei la Schutzpolizei der Gemeinden ou Police municipale, qui est responsable du maintien de l’ordre dans les villes de petite taille.

En 1939 M Charles Bohnert (père)  né  le 13 avril 1900 se trouvait  le 10 09 1939  incorporé dans l'armée Française  dans le G. U. T. T .M .9.  20  DO   ,sa spécialité  dans les transmissions lui vaut de se retrouver en arrière du front sur la ligne  Maginot  en  début 1940 son unité se replie sur le sud ouest à AUCH  SUD  suite à l'armistice il sera libéré et démobilisé le 21 juillet 1940 il retrouve sa famille  évacuée et installée à SAVIGNAC LES ÉGLISES dans le Périgord aux  lieu dit les Banchereaux  .   Á son retour toute la famille va retournée en Alsace  à Strasbourg ou ils ont un restaurant  L'estaminet Schloegel  au 19 rue de la Krutenau ,ils arrivent    le 3 ou 5  septembre 1940 à cette date Strabourg est administrée par les autorités Allemande  . Espérant reprendre ses activités de cuisinier  M Charles Bohnert fera les demandes pour la reprise du commerce de restauration . Les autorités Allemandes permettront la reprise de celui-ci . Pour les autorités Allemande  M charles Bohnert est plus utile dans une activité militaire ou policière   il  sera incorporé de force au titre de spécialiste des transmissions dans le service de la police de STRABOURG:   La Schutzpolizei ,dés septembre 1941 pour  completer son incorporation il sera designé d'office membre du parti  et recevra l'ouvrage  Mein Kampf comme récompense .En   1945 cela lui vaudra quelques ennuis   , son frère  né le 19 Mars 1906 sera affecté  dans la défense passive puis dans l'aviation durant la guerre ,le fils de charles Bohnert en 1942  incorporé de force dans le génie et sera fait prisonnier il sera détenu à Tampov .




     M Bohnert Charles 1941

 

    La famille  BOHNERT

grzand p`re   grand pere 2

 

  Repas  de la Schutzpolizei    Strabourg 

1942
 

      Au poste de police 1942

 

 

      Au Bancheraux 1940

 

   Charles Bohnert père et fils 1942

  mon pere et grand pere

 

 

   Courrier des Banchereaux

 

   La famille demande des nouvelles aprés leur retour en Alsace

 


 

 

Un autre Alsacien dans cette unité  

 
KOPFHAUMER interrogé par la gendarmerie de Kaysersberg le 7 mars 46
(37 ans, demeurant à Kaysersberg - Ht Rhin)
 incorporé de force à la Schutzpolizei le 9.11.41, classé à la Hilfspolizei, après
un stage de quelques mois à Strasbourg du 9.11,41 au 9.6,42, est affecté en Allemagne.
Sur son refus, il est envoyé au camp de Shirmeck jusqu'au Î5.9.42 et est réaffecté à la
Hilfspolizei









Retour à L'accueil

 http://www.tampow3945.com/index.php



 
 






 

 













 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement