LE CHOIX DE LA COLLABORATION POUR DES ALSACIENS MOSELLANS 

                                                                             René Bach  , Pierre Esch

                                


 Si certains ont refusés d' être au service de l'occupant d'autres feront le choix de servir sous diverses formes  les nouveaux maîtres ainsi que l'administration Française .
dans cette partie du sujet il ne s'agit pas de juger mais de présenter les éléments liés à ces choix et d'en certains cas de comprendre leurs démarches .

1 LE CONTEXTE DE 1940  

A partir de 1933 les nationaux socialistes vont s'intéresser aux minorités des milieux autonomistes Alsacien, breton , et autres. Une structure dépendant du parti sera mise en place . Les autonomistes  seront des éléments utiles  dans le cadre du recrutement pour le système national socialiste. a partir de 1938  l'Adwehr et les service de la SS engageront des moyens financiers et personnels afin de recruter  des agents .  Il faut savoir que les service de renseignements Allemands  ont besoin de savoir quel est l'attitude générale des français en cas de conflit  ,c'est un des ces aspect que se chargeront certains agents ,l'aspect militaire étant un élément de l'Adwehr , l'aspect politique et moral sera un des facteurs de la mise en place d'agents par les  service de la SS  .
Le recrutement sera mené conjointement par l'armée et la SS c'est à Cologne (section VI Ausland )que les agents seront formés un des élements sera  Bickler  futur Standartenfuher  en Bretagne  fondateur de la Jungmannschaft des étudiants alsaciens,pépinière d'espions parmi les autonomistes  ,le nombre est difficile a donner , des futurs  agents bretons seront aussi formés comme Vissault , les services français font cas de plusieurs dizaines mais ce chiffre est sûrement en dessous  du nombre exacte ,il faut savoir
que des 1919 une forte communauté d'Alsaciens et de Mosellans expulsés par les français se trouve en Allemagne  et sont restés au fond d'eux même des Alsaciens et des Mosellans . La culture identitaire Germanique ou Allemande  reposant : sur la langue, la culture,et la loi du sang, fait  que pour certains l'Alsace et une partie de la Lorraine sont de souche germanique .Il faut ajouter que dans la doctrine national socialiste l'ensemble des communautés  de culture germanique font parties du peuple Allemand ce qui représente pour certains Alsaciens et Mosellans la justification de leur engagement . 
 Hitler  ne fera jamais tout a fait confiance aux <<
nostalgiques à ses yeux de l'ancienne Alsace Lorraine wilhlmienne>> meme lorsqu'ils diront se rallier totalement sa conception d'un III Reich centralisé. Hitler brisera au contraire cette unité administrative alsacienne-lorraine rattachant la Moselle à la Sarre et au Palatinat pour former la < Marche de l'ouest>(westmark) et l'Alsace au pays de Bade .

En 1939  les français arrêteront certains  autonomistes alsaciens mais aussi des bretons  pour certains des condamnation à mort  pour espionnage seront prononcées c'est le cas pour Karl Roos qui deviendra après l'annexion un héros national socialiste la place Kleber sera débaptisée et portera son nom .
Dans cette Alsace de 1939 l'évacuation va permettre  la mise en place d'éléments germanophiles dans diverses régions . Les services de renseignements français feront des enquêtes et  procèderont a des internement  dans  des camps comme celui de Sablou  . un rapport du 16 juin 1940 signale la présence de 21 réfugiés d'Alsace -Lorraine internés au château de Sablou  en Dordogne  dont plusieurs autonomistes . C'est dans ce contexte que suite à la défaite française  à l'armistice signé par Pétain sans vraiment tenir compte du particularisme Alsacien Mosellan  ,à l'annexion de fait et non de droit  de l'Alsace et de la Moselle  que certains de ces réfugiés vont faire le choix de la collaboration . pour d'autres le choix sera plutôt un choix opportuniste face a une situation donnée   . En 1940 c'est d'abord un choix politique dans les années suivantes l'engagement aura d'autres formes  .
 


 Le national socialisme aura les mots pour  amener certains a faire le choix de la collaboration .

De la politique aux armes  ils feront le choix de servir  un système qui pour bien des Alsaciens et des Mosellans sera révélera  trompeur  au cours des années  . 

En 1940 beaucoup regarde  le retour chez eux  comme un nouveau départ ,une façon de reconstruire une certaine image, une certaine  confiance dans l'Alsace et la Moselle , pour d'autres c'est l'exil ,le départ ,le dernier regard  , avec l'espérance au fond de  même  d'un retour en Alsace ou en Moselle dans d'autres circonstances. 



 Collaboration un mot porteur de bien des facteurs de l'épuration.  Au regard de certains procès de certains jugements  la collaboration n'est pas écrite à l'identique loin de là.

  
A partir de 1941 cette collaboration  va prendre des formes des plus diverses que ce soit dans le cadre officiel et démonstratif ou bien   plus   discrète et souvent plus  dangereuse, aussi bien pour celui qui fait le premier pas que pour celui qui va la subir . Certains Alsaciens et Mosellans vont faire ce choix volontairement , pour d'autres c'est a travers le mensonge délivré par l'occupant qu'ils vont franchir le pas  une fois dans le système ils vont en assumer les responsabilités jusqu'au bout .

  Certains suite à leur engagement dans la SS ou dans des services de sécurités  seront  mutés  pour des raisons médicales principalement dans des détachements dépendant du SD à divers postes , secrétariat, interprète et autres,  on notera l'engagement des polonais ayant de bonne connaissance du russe ,  en France c'est vers les Alsacien Mosellans que va se tourner le recrutement . De plus a partir de la mi-41 Hitler suite  suite à la  demande de Himmler va autoriser le passage de 200 à 500 volontaires dans la SS    issus des provinces annexées.( ils obtiendront la nationalité Allemande après leur prestation de serment à Hitler  )  Le cas du poste d'interprète sera un  des plus  demandé par les autorités de la SS c'est un des plus utiles  et des plus valorisant aux yeux des chefs  du SD .   

  C'est  dans le cadre de la lutte contre la résistance que l'on va trouver ces éléments de la SS ils seront  affectés dans divers régions ,villes  et bien souvent auront en face des personnes de leurs provinces si ce n'est pas de leur ville ou village. 
 Le cas de certains qui se mettront aux services pour des raisons non pas politique ou idéaliste est aussi présent l'aspect financier fait parti intégrante de leurs choix .

 Certains intégreront les services de la police Française , dans les GMR  a partir du 7 juillet  1941 en zone libre et a partir de  fin 1942 en zone occupée ,  pour  d'autres le choix sera la milice  .Plusieurs  poseront leur démission des  GMR surtout début 1944  et souhaiteront retournés en Alsace ,les demandes sont transmises aux Allemands  qui se chargent bien de leurs préciser que dans le cadre   d'un  retour c'est l'incorporation qui les attend . des propositions sont faites  comme interprète en civil  auprès des services  du SD  principalement ,certains sont mariés et ont des enfants ,ils vont accepter aux risques de ce retrouver face a un peloton d'exécution  dans les années suivantes. 

 Combien sont ils difficile a dire .

     Ont peut   avancer au titre du SD ou de la Geheim felfpolizei entre 300  et 400  personnes d'origine alsacienne ou Mosellanne la base de ce calcul repose sur le nombre 
 de bureaux du SD  a partir de 1942  28 auprés des FK 86 auprés des kk
 

                                                                                                        

 

    Le cas de René Ohl qui servira à Limoges de 1943 à 1944  sera évoqué  ainsi que certains qui seront intégrés dans les services de sécurité SD ou autres y compris dans la police Française .  

   Certains vont rejoindre la milice a partir de 1943  
  ex:  pour les Cher sud    sur 143 miliciens (liste retrouvée en 1944 lors de la prise du bâtiment de la milice à St Amant  )  5 sont d'origines Alsaciennes ou Mosellannes jugements et exécutions sommaires seront pour certains l'ultime rendez vous . Pour leurs familles  mais surtout pour les enfants ,  il faut vivre avec les mots des autres  y compris les insultes ,les regards,les rumeurs ,ceux qui cache la vérité même 67 après  


                                     Liste  dont une personne est d'origine D'Alsace
        liste milice

l'engrenage

Pour cet Alsacien apres avoir ses deux fréres disparus sur le front de l'est  les Allemands lui demanderont de servir comme interpréte  puis se sera l'engrenage avec pour finalité l'execution aprés jugement 
recrutement 1

 




bach






René Bach  à Carcassonne
"L'antenne du SD est  installée à Carcassonne  dans un hôtel particulier, avenue Roosevelt, est dirigée par l'adjudant-chef Hermann Eckfelner qui décèdera à l'hôpital de Bordeaux en 1951. Oskar Schiffnner du KDS Montpellier ou l'Alsacien René Bach, interprète mais aussi membre actif , il sera  fusillé à son procès après la libération.




Pierre ESCH





 

 
Retour à l'accueil



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement